Soupe miso aux nouilles japonaises

Soupe miso aux nouilles japonaises

Ingrédients pour 4 parts

  • 1.5 l de bouillon de légumes
  • 400 g de nouilles konjac ou à défaut des nouilles de riz
  • 300 g de brocolis
  • 150 g de champignons blancs (de paris)
  • 130 g d'oignons
  • 100 g de poireau
  • 100 g de tofu
  • 30 g de shiro miso (pâte fermentée de soja et de riz)
  • 4 c.soupe d'algue kombu séchée
  • 2 c.soupe de gingembre surgelé haché ou frais
  • 2 c.café d'ail surgelé haché ou frais
  • 2 feuilles de laurier
  • 6 pincées de sel
  • Temps de préparation 12 mn
  • Temps d'attente 18 mn

Préparation

  • 1.

    Préparer le bouillon de légumes et y ajouter l'ail, l'oignon finement émincé, le sel, le gingembre, et l'algue kombu. Laisser mijoter à petits bouillons une vingtaine de minutes.

  • 2.

    Laver et couper le poireau en petits morceau, l'ajouter au bouillon.

  • 3.

    Laver et couper les champignons, les ajouter au bouillon.

  • 4.

    Couper le tofu en petits dés et l'ajouter au bouillon.

  • 5.

    Laver et détailler le brocoli en petits bouquets, les ajouter au bouillon 5 minutes avant la fin de la cuisson.

  • 6.

    Délayer la pâte miso avec un peu de bouillon. L'ajouter au bouillon à la fin de la cuisson.

  • 7.

    Ajouter les nouilles konjac et servir immédiatement. Si l'on utilise d'autres types de nouilles qui nécessitent une cuisson, prévoir de les ajouter avant au bouillon.

A noter : On peut ajouter d'autres légumes de saison, selon le goût et l'envie du moment.

Propriétés

Convient aux régimes : sans lait , vegan

Une recette riche en : Omégas-3, Fer, Vitamine A, Vitamine B9, Vitamine C, Protéines

Type de plat : Entrée, Soupe

Valeurs nutritionnelles :
Pour une part moyenne de 714 g
Calories : 389 kcal
Lipides totaux : 8 g
Lipides saturés : 1 g
Omégas 3 : 1 g
Protéines : 15 g
Glucides : 67 g
Fibres : 11 g
Vitamine A : 237 mcg
Vitamine B9 : 162 mcg
Vitamine C : 58 mg
Fer : 4 mg
Calcium : 212 mg
Sel : 1394 mg

Le saviez-vous ?

Comme tous les légumes de la famille des alliacées, l'oignon pourrait avoir un effet protecteur contre les cancers de l'estomac et de l'intestin.